4+ Nutrition BCAA+ Hardcore 4:1:1

4+ Nutrition

4+ Nutrition BCAA+ Hardcore 4:1:1

Prix de vente31.90 CHF

Taxe incluse Frais d'envoi calculés à la caisse

Size:150 tabs
Quantité:
Récupération disponible à Melsfit store Habituellement prête en 2 heures

4+ Nutrition BCAA+ Hardcore 4:1:1

150 tabs

Melsfit store

Récupération disponible, habituellement prête en 2 heures

rue de Lyon 10
1201 Geneve
Suisse

+41229402240

Melsfit dépôt

Récupération disponible, habituellement prête en 24 heures

Rue de Lyon 10
1201 Genève
Suisse

+41229402240

BCAA+ HARDCORE est un supplément contenant quatre fois plus de leucine que les formules normales.

BCAA : Acide aminé à chaîne ramifiée. Probablement l'un des suppléments les plus populaires et les plus utilisés, et ce pour une bonne raison. Il s'agit de trois des huit acides aminés essentiels, que notre organisme ne peut pas synthétiser et qui doivent donc être obtenus par voie externe. Ils ont une caractéristique très spéciale qui les unit : contrairement aux autres qui doivent être métabolisés à force dans le foie, ceux-ci peuvent être métabolisés dans d'autres tissus de notre organisme, en particulier les muscles. Ils peuvent donc être utilisés par les muscles comme une sous-couche énergétique au lieu d'être absorbés. Ils agissent sur le cerveau avec un autre acide aminé essentiel, à savoir le tryptophane, qui diminue la synthèse de la sérotonine qui contribue à la sensation de fatigue. En outre, la leucine, mais aussi les deux autres, déclenchent la biosynthèse des protéines directement et indépendamment d'autres stimuli ou signaux. Elles sont donc particulièrement utiles avant, pendant et après une activité physique, qu'elle soit aérobie, aéorique ou mixte, de courte ou de longue durée, car la sensation de fatigue est typique de toute activité physique, surtout de haute intensité. De la même manière, mais inversement, le catabolisme des protéines musculaires est le résultat de toute activité physique d'intensité moyenne ou élevée.

La LEUCINE est un acide aminé essentiel à chaîne ramifiée, présent dans les muscles de tous les animaux (surtout le poisson et la viande) et dans le lait. Elle stimule la biosynthèse des protéines et s'oppose à la protéolyse. Le fait qu'il soit le précurseur du HBM est particulièrement intéressant.

Diverses études, même anciennes, ont démontré une baisse des marqueurs de dommages musculaires (CPK ; LDH) tant pour les sports d'endurance que de puissance. Le véritable principe actif des BCAA se trouvait il n'y a pas longtemps dans la Leucine, et il est très crédible que presque tout résulte des acides aminés ramifiés de la leucine, avec une exception faite pour le rôle énergétique potentiel (exprimé par l'Isoleucine et la Valine : acides aminés glucogéniques).

Son effet promoteur sur la biosynthèse des protéines s'exprime par la stimulation de mTOR (modulateur central de la cascade qui conduit à la biosynthèse des protéines). Lorsqu'il est pris avant un exercice intensif, il détermine une fixation dans les muscles, mais comme le métabolisme change avec le repos, cet acide aminé préfère se nicher dans le foie.

Lorsqu'elle est dans le foie, la leucine régule le "turnover" des protéines, diminuant la production d'ammonium qui est typique des problèmes hépatiques. Même si cela n'est pas relatif à la nutrition sportive, soyez-en conscient car la Leucine intervient également sur le stress multi-organique résultant d'un entraînement intense.

La dose utilisée en milieu professionnel, et communément considérée comme suffisante, est de 100mg/kg, à prendre immédiatement avant et après l'activité sportive. On n'a pas trouvé de dommages causés par la Leucine, même si elle est utilisée pendant de longues périodes ou à des doses extrêmement élevées (chez les rats). Un article de nutrition clinique (donc sans rapport avec le sport) indique que la dose maximale tolérable est de 500mg/kg.